EN
pourquoi

Le Prix Next Journalism

65 % des écoliers actuels exerceront, une fois diplômés, un métier qui n’a pas encore été inventé.

Aucune raison que les médias n’échappent à cette lame de fond enclenchée par la nouvelle économie. Les grandes entreprises de presse mettront du temps à intégrer ces nouvelles compétences qui leur deviendront pourtant indispensables. C’est pourquoi celles-ci ont toutes les chances de naître d’abord dans le giron de l’entrepreneuriat.

De plus en plus souvent, un journaliste identifie un nouveau besoin média, une nouvelle idée de contenu qui peut changer le paysage médiatique existant, le révolutionner. Pour donner vie à cette idée, il peut développer son projet innovant au sein de son entreprise de presse. Mais il peut aussi devoir quitter cette entreprise pour faire naître cette innovation. Dès lors, quel que soit son statut, le journaliste devient entrepreneur de son projet.

quoi
1

Le prix

C’est à la fois l’innovation durable et la prise de risque que nous voulons récompenser à travers ce prix Next Journalism. Il s’agit du premier prix récompensant des projets disruptifs ayant fait leurs preuves : un moyen inédit de mettre en lumière la richesse que ces journalistes pionniers viennent apporter aux médias de demain à travers l’Europe. Le prix récompense des idées à un stade précoce, qui ont toutes les chances de réussir durablement.

2

Un prix pour récompenser quoi ?

A la fois une idée média et une jeune entreprise média. Le prix Next Journalism est le premier à mettre en avant une innovation journalistique qui fonctionne déjà. La plupart des récompenses existantes se contentent de donner un « coup de pouce » à des projets étudiants ou « rêvés ». Initiateur du prix, le Centre de Formation des Journalistes (CFJ) à Paris souhaite, lui, récompenser un individu ou une organisation à but lucratif ou non lucratif, porteurs tous deux d’un projet entrepreneurial journalistique.

3

Le prix Next Journalism est à vocation Européenne

De bonnes idées et des entreprises voient le jour un peu partout et nous voulons sélectionner ces projets qui nous enthousiasment. Nous tenons également à ce que les projets sélectionnés soient pluri-médias et non uniquement dédiés au numérique. La prestigieuse Nieman Foundation (Harvard) aux États-Unis est partenaire du CFJ pour ce prix.

La dotation

Une fois lancés dans leur aventure, les porteurs de projets attendent d’un prix qu’il leur ouvre de réelles opportunités professionnelles. 

 La dotation leur offrira donc :
harvard

Un séjour de 3 jours sur le campus d’Harvard

aux Etats-Unis au sein de la prestigieuse Nieman Foundation. Le but : permettre à notre lauréat de « pitcher » son sujet devant la classe des élèves de la Nieman Foundation (issus d’une sélection internationale haut de gamme et composés de journalistes qui eux aussi ont un projet innovant en gestation) dans un lieu d’enseignement hautement réputé.
Le prix comprend le voyage et l’hébergement sur place.

ecoles

Un séjour de 3 jours à Paris

pour que le lauréat puisse recevoir son prix et par la même occasion rencontrer des journalistes de haut niveau et des leaders des médias incluant les membres du bureau exécutif du CFJ et de l’école W au sein des locaux du CFJ et de l’école W dans le 12e arrondissement de Paris.

qui
logos_cfj
logos_ecolew
logos_nieman

Le CFJ et l’école W à Paris

En 1946, Philippe Viannay, journaliste et figure de proue de la Résistance, connue sous le nom « Indomitus » pendant la guerre, a créé une école de journalisme libre, indépendante et forte. Depuis sa création, plus de 2 700 journalistes ont obtenu leur diplôme du CFJ parmi lesquels de célèbres présentateurs David Pujadas, Gilles Bouleau, Ruth Elkrief ou Patrick Poivre d’Arvor, des journalistes d’investigation talentueux Florence Aubenas (otage en Irak en 2005), Natalie Nougayrède (The Guardian), Emmanuel Duparcq (AFP) et bien d’autres.

En octobre 2016, le CFJ fête son 70e anniversaire à Paris avec autour d’elle plus de 800 étudiants, anciens élèves, dirigeants des médias et partenaires académiques (grandes écoles de commerce HEC et ESCP Europe, l’institut de recherche ENS Ulm et l’Université de la Sorbonne, l’Ecole 42, etc.). Cet anniversaire est l’acte de naissance du prix Next Journalism.

Toujours en octobre, le CFJ lance l’école W, une école d’enseignement supérieur post-bac créée en 2016 par le Centre de Formation des Journalistes (CFJ) et qui forme aux métiers créatifs de la nouvelle économie. Les deux écoles (CFJ et W) ont déménagé en septembre 2016 dans un nouveau bâtiment du 12e arrondissement de Paris avec plusieurs start-ups incubées, axées sur le contenu, la diversité et l’innovation.

La Fondation Nieman à Harvard (Etats-Unis)

Depuis 1938, la Fondation Nieman propose au sein de l’Université de Harvard un programme destiné à étudier, « incuber », inventer, réinventer le journalisme – dans ses pratiques professionnelles, ses formats narratifs et ses modèles économiques.

La Fondation Nieman finance chaque année depuis 80 ans, des résidences pour 12 américains et 12 internationaux – les “Nieman fellows” journalistes, réalisateurs, photographes, patron de presse – ayant montré “des qualités professionnelles exceptionnelles” dans l’exercice de leur métier et/ou le pilotage de leur médias à travers la transition numérique. Ils sont invités à passer un an sur le campus et ainsi bénéficier de la production de savoir et d’idées qui circulent dans l’écosystème d’Harvard : le programme d’étude de la Fondation Nieman propose des échanges avec la Kennedy School d’administration publique, le Berkman Center sur le numérique, la Business School, la Law School, etc.
Grâce à ce réseau mondial de journalistes (1400 fellows dans 100 pays), grâce au Nieman Lab, le meilleur think tank sur le futur du journalisme, la Fondation est au coeur de la révolution de la presse.

Les mentors

L'équipe projet

Les sponsors du Prix Next Journalism

audiens-350

Groupe de protection sociale des professionnels de l’audiovisuel, de la communication, de la presse et du spectacle.

varenne

Organisme à but non lucratif qui soutient les médias et le journalisme.

prisma

Filiale du premier groupe de presse magazine en Europe, Gruner + Jahr, lui-même détenu par le groupe Bertelsmann, Prisma Media est européen par essence. Propriétaire de Geo, National Geographic, Capital, Neon, VOICI, Femme Actuelle et la Harvard Business Review, Prima Media est le deuxième éditeur en France.

comment

Qui peut postuler ?

  • Tout individu ou groupe d’individus en cours de constitution, porteur d’un projet entrepreneurial
  • Toute association ou organisation, à but lucratif ou non lucratif, existante depuis cinq ans ou moins – le prix ne sera pas attribué à une société établie depuis plus de cinq ans. Cette structure doit avoir un projet entrepreneurial naissant intervenant dans le secteur des médias. 
  • Domicilié(e) en France, Allemagne, Belgique, Italie, Luxembourg, Pays-Bas, Royaume-Uni, Irlande, Danemark, Grèce, Espagne, Portugal, Autriche, Finlande, Suède et en Suisse.
  • Le prix est destiné à des projets à leurs premiers stades de développement, dont certains pourront être à l’état de prototypes et avoir encore besoin d’être testés.
  • Qui peut être défini comme une start-up issue du champ des nouveaux médias et basée ou non sur la technologie numérique, avec un objectif de mise en récits, d’enquêtes, d’interactions, de mise en place de plates-formes, d’outils, de services, de produits ou de nouveaux modèles économiques etc.
  • Et influençant l’avenir du journalisme, autrement dit visant une réelle innovation et ne se limitant pas à la production de contenu éditorial, le tout avec un potentiel de monétisation et de croissance.

Critères d’évaluation :

  • Son impact sur le futur du journalisme dans le cadre de sa création et sa diffusion, de nouvelles approches et techniques d’écriture et de reportage
  • Le fait de toucher de nouveaux publics
  • L’innovation et la technologie
  • La prestation fournie au lecteur / acheteur / spectateur
  • Le potentiel de monétisation et de croissance des revenus

FAQ et Règles du prix Next Journalism

Jury

Le jury du prix Next Journalism sera composé de 8 personnalités internationales :

2

Jurés appartenant au conseil d’administration du CFJ

2

Jurés représentant la Fondation Nieman

y compris sa directrice ou un représentant et un ancien élève de la Fondation présent en Europe

1

Entrepreneur des médias

incubé à l’école W / CFJ en 2017 et, à partir 2018, l’ancien vainqueur du Prix Next Journalism.

3

Jurés représentant nos sponsors

(Audiens, la Fondation Varenne, Prisma Media)

Les dossiers de candidatures au Prix Next Journalism sont accessibles en ligne. Une équipe-projet composée de personnalités expérimentées des médias préparera une sélection initiale de finalistes, selon les critères énumérés plus haut. Le jury se réunira ensuite à Paris pour délibérer à partir de cette sélection et désigner un gagnant final.

quand

11 OCTOBRE 2016

lancement officiel du prix Next Journalism à Paris, l’occasion du 70e anniversaire du CFJ

1er MARS 2017

mise en ligne des dossiers de candidatures sur ce site

17 JUILLET 2017 (MIDI)

clôture des candidatures

OCTOBRE 2017

cérémonie de remise du prix à Paris

AVANT FIN 2017

accueil du lauréat à Harvard et au CFJ

Les candidatures sont désormais ouvertes

Le dossier d’inscription est disponible ici.
 Vous y trouverez toutes les démarches à effectuer pour nous faire parvenir votre dossier en quelques minutes seulement.

Contact

Pour de plus amples informations, vous pouvez nous écrire ici : Nous contacter