Comment faire face à un partenaire qui ne communique pas ?

Il peut être frustrant d’avoir affaire à un partenaire qui ne communique pas, surtout si vous essayez de communiquer plus efficacement. Pour résoudre ce problème, vous devez être patient et comprendre l’importance de la communication dans une relation.

Lorsque vous évoquez des problèmes de mauvaise communication, essayez de donner des exemples récents qui seront encore présents à l’esprit de votre partenaire. Cela l’aidera à mieux comprendre le problème et à être plus enclin à changer de comportement.

1. Soyez patient

Si votre partenaire a tendance à se taire dans les conversations, il est important de ne pas être agressif ou accusateur. Essayez plutôt de lui demander calmement ce dont il a besoin pour s’ouvrir davantage.

Il se peut qu’il ait de vieilles blessures d’enfance qui l’empêchent de parler de ce qu’il ressent. En outre, elle peut avoir un style d’attachement insécurisant qui la pousse à éviter la proximité (attachement évitant) ou à la rechercher désespérément (attachement anxieux).

Soyez patient et offrez-lui votre soutien pendant qu’il apprend à parler plus librement. L’écouter activement avec compassion et empathie est un acte d’amour qu’il finira par rendre. Cela permettra de briser le cycle des problèmes de communication. En outre, n’oubliez pas d’éviter les « 4 cavaliers de l’apocalypse » que sont la critique, la défensive, le mépris et l’obstruction.

2. Ne soyez pas sur la défensive

Si votre partenaire se plaint de vous, ne vous mettez pas automatiquement sur la défensive. Essayez plutôt de comprendre ce qu’il dit, de l’assimiler et de l’évaluer. Vous éviterez ainsi de répondre par des accusations injustes et vous aurez la possibilité de résoudre le problème ultérieurement.

N’oubliez pas que l’attitude défensive peut causer beaucoup de dégâts dans une relation, et qu’il est donc important de s’efforcer de réduire ce comportement. L’un des moyens d’y parvenir est de prendre conscience de soi et d’accroître son intelligence émotionnelle par divers moyens, tels que la thérapie ou le coaching. Cela vous permettra de mieux réguler vos émotions et d’éviter qu’elles ne dégénèrent en disputes. En fin de compte, cela conduira à des relations plus saines et plus heureuses.

3. Soyez honnête

Si vous essayez de parler avec un partenaire qui n’est pas communicatif, il est important que vous soyez ouvert et honnête. Si vous cachez des choses à votre partenaire ou si vous êtes malhonnête, cela peut entraîner beaucoup de ressentiment et une mauvaise communication dans la relation.

L’une des principales raisons pour lesquelles un partenaire peut se taire dans une conversation est qu’il a l’impression d’être attaqué ou jugé. Cela peut être particulièrement vrai si vous êtes critique ou accusateur.

Veillez à ne pas accuser ou attaquer votre partenaire. Cela ne peut que le mettre sur la défensive et l’éloigner encore plus de vous. Au lieu de cela, soyez honnête et empathique lorsque vous parlez avec votre partenaire. Cela l’aidera à se sentir en sécurité lorsqu’il s’ouvrira à vous.

4. Ne portez pas de jugement

Il peut être difficile d’aborder des sujets sensibles avec un partenaire qui ne communique pas bien. Il est important de ne pas porter de jugement lorsque vous discutez de problèmes ou de sentiments avec lui, surtout si vous voulez trouver des solutions ensemble.

Le fait de porter des jugements peut transformer une discussion en un échange défensif ou hostile qui ne fera que vous éloigner l’un de l’autre. Au lieu de juger son comportement, essayez de vous mettre à sa place et de pratiquer l’empathie cognitive et émotionnelle à son égard.

Si votre partenaire a l’impression que vous le jugez ou le critiquez constamment, il peut commencer à se fermer ou à se désintéresser complètement de vous. Au lieu de cela, concentrez-vous sur ce que vous AVEZ aimé chez lui et essayez de comprendre d’où vient son manque de communication. Ainsi, il pourra se sentir en sécurité pour vous en dire plus.

5. Soyez aimable

Lorsque vous avez affaire à un partenaire qui ne communique pas, n’oubliez pas que ce n’est jamais la faute d’une seule personne. Les deux partenaires doivent travailler ensemble pour établir de nouvelles habitudes de communication.

En plus de faire attention à votre langage corporel et au ton de votre voix, il est important d’être gentil lorsque vous communiquez avec votre partenaire qui ne communique pas. Évitez les sarcasmes et les reproches, qui ne feront que le blesser.

Veillez également à les écouter et évitez de les interrompre pendant qu’ils parlent. Il aura alors l’impression d’être ignoré et de ne pas être entendu. Si vous avez l’impression de ne pas être compris, demandez-lui de préciser son point de vue. Cela l’aidera à comprendre que vous essayez de comprendre son point de vue. La conversation n’en sera que plus productive.